Amitiés et partage

Noël 2010

Suite à notre escapade jusqu’à Grenade pour aller y contrôler les batteries du bateau d’amis vivant en méditerranée, nous sommes montés en Guadeloupe, naviguant de concert avec Ponpon en convoyage, pour y accueillir Magalie et Pierre, comme chaque noël depuis 3 ans.

Nous sommes arrivés 5 jours avant afin de préparer le bateau et commencer la croisière de noël sereinement.      

      

Surprise, un après-midi, en revenant de faire quelques courses, je vois Martine se diriger vers moi en courant. Affolée, elle m’explique qu’une bête s’est introduite à bord de notre bateau au ponton de la marina de Bas du Fort et qu’il lui a semblé que c’était un iguane. En rentrant dans le bateau, je me trouve effectivement, face à un iguane terrorisé par ma présence. Deux fois j’attrape sa queue qui se rompt et fini par le saisir au niveau des épaules et  ressort du bateau attirant l’attention de plusieurs personnes qui me prennent en photo avec la pauvre bestiole à qui je rend la liberté et se précipite dans l’eau pour retrouver la mangrove environnante.

        

L’arrivé de Magalie et Pierre était prévu le mercredi 22 décembre vers 18h30 mais les conditions météo au départ de Paris ont fait que leur arrivée au bateau n’a été qu’à 2h du matin le 23 décembre.

Jeudi 23 décembre

4 heures du matin, après une heure de sommeil, nous mettons le moteur en route et larguons les amarres pour nous rendre au pont de la Gabarre, qui ouvre à 5h du matin puis au pont de l’Alliance qui ouvre à 5h30, afin d’aller

       

au Nord de la Guadeloupe en passant par la Rivière Salée. Ceci fait nous allons tranquillement

        

jusqu’à l’îlet Caret pour y passer la journée puis la nuit avant de traverser jusque Antigua. Les conditions météos sont telles qu’une fois au mouillage à l’îlet Caret et secoués par la mer,

       

d’un commun accord nous décidons de faire route sur Antigua.

       

       

Une bonne heure avant d’arriver à Antigua nous avons la visite d’une petite famille d’orques, faisant oublier la fatigue qui engendre le mal de mer.Vers 15h nous posons enfin l’ancre dans English Harbour, port historique de l’Amiral Nelson et allons à terre pour exécuter les multiples et coûteuses formalités d’entré dans le territoire. Nous dînons tôt et tout le monde est au lit vers 20h pour une nuit réparatrice.

Vendredi 24 décembre

    

Frais et dispos, nous faisons nos ablutions matinales et prenons notre petit-déjeuner avant de partir à la découverte du site riche en histoire

 

et en bateaux plus somptueux les uns que les autres.

        

L’après-midi nous allons nous faire racketter à la douane puis nous montons à Shirley Heights et son bar restaurant qui domine la baie d’English Harbour.La soirée est un modeste repas de Noël accompagné de ses traditionnels cadeaux, à 22h tout le monde au lit soulés de grand-air et du champagne de Xavier, un ami commun.

Samedi 25 décembre

Ablutions du matin, petit-déjeuner, un saut à terre pour les poubelles, une petite course puis départ pour…

             

             

Green Island au Sud Est d’Antigua où nous arrivons peu avant midi. La chance est avec nous, le beau temps nous y accueil et nous permet de nous repaitre des belles couleurs du sable corallien.

Dimanche 26 décembre

Aux premières lueurs du jour nous mettons en route pour la Guadeloupe en serrant le vent, cap sur la pointe des Châteaux au Sud Est de Grande Terre. La mer est agitée et après quelques heures à se faire secouer, nous décidons d’abattre et mettre le cap sur le Grand Cul de Sac, au Nord de la Guadeloupe entre Basse Terre et Grande Terre. Nous avançons à bonne allure portés par le vent et la mer et vers 16h nous entrons dans le Grand Cul de Sac protégé par la barrière de corail. Nous posons notre ancre vers 17h à l’entrée de la Rivière Salée, près à mettre en route à 4h du matin pour passer le pont de l’Alliance et le pont de la Gabarre.

Lundi 27 décembre

4h du matin, mise en route du moteur et nous nous engageons dans la Rivière Salée, passons le pont de l’Alliance puis le pont de la Gabarre ensuite traversée du port de Pointe à Pitre, nous continuons afin d’arriver le plus tôt possible à Saint François. Le jour se lève quand nous sommes au niveau de l’îlet Gosier enfin vers 9h30 nous posons notre ancre dans le lagon de St François.

             

             

Deux petites heures plus tard Pierre et Magalie débarquent pour une grande balade jusqu’à la Pointe des Châteaux, nous ne les reverrons pas avant la fin de la journée.

Mardi 28 décembre

Journée repos, détente et préparation de l’arrivée de métropole de Serge, Béatrice et Marco. L’après-midi, Pierre et Magalie prennent le bus pour aller visiter Le Moule, nous croisons Jean-Louis, skipper sur un catamaran en Day charter et nous nous retrouvons le soir pour l’apéro dans l’attente de Béatrice, Serge et Marco qui arrivent vers 21h.

Mercredi 29 décembre

           

       

            

La journée est consacrée à Petites Terres, réserve naturelle entre la Désirade et Marie-galante où vivent environ 10000 iguanes et peuplée d’une faune aquatique facile à approcher. Une houle de Nord, importante étant annoncée, nous repartons en fin de journée à St François.

Jeudi 30 décembre

Petite navigation d’une heure pour nous rendre à Ste Anne, entre St François et Pointe a Pitre. Balade à terre, visite des stands d’artisanat local, des belles plages du lieu.Le soir Pierre et Magalie vont dîner au restaurant en amoureux et seront bien arrosés par la pluie à leur retour.

Vendredi 31 décembre

Pierre et Magalie doivent débarquer cet après-midi pour prendre l’avion qui doit les ramener au froid de la métropole et surtout retrouver leur fille Meryl aussi repartons nous pour 1h30 de navigation jusqu’à la marina de Bas du Fort. L’après-midi est consacrée au nettoyage du bateau et au ravitaillement pour la suite du séjour de Béatrice, Serge et Marco.

Samedi 1er janvier 2011

Le matin est consacré à la connexion sur internet pour skyper avec la famille en métropole et nous larguons les amarres à 14h pour une belle navigation jusqu’à…

           

l’Anse Canot à marie Galante.

Dimanche 2 janvier

Après une nuit agitée par les conditions météos nous petit-déjeunons puis nous débarquons pour une balade à la découverte de la nature de 9 km. L’après-midi, un peu fourbus par la marche nous allons faire du palmes, masque et tuba mais la mer est si agitée qu’il est difficile de voir le fond un ses habitants. En fin de journée nous levons l’ancre et allons la poser à St Louis pour la nuit.

Lundi 3 janvier

Aux première lueurs du jour, il n’est nécessaire de réveiller personne tant la nuit fut agitée par les vagues du vent de Nord-est. Jus d’orange pressées du matin et nous levons l’ancre pour nous rendre à Grand Bourg, la ville principale de Marie-Galante, à un peu plus d’une heure de navigation. Pas de place pour mouiller l’ancre dans le petit port protégé de Grand Bourg mais la chance nous sourit et un catamaran nous fait signe qu’il va lever l’ancre. Le reste de la journée se passe sous la pluie dans Charmeur de Vent qui ne bouge enfin plus.

Mardi 4 janvier

Après que le très très beau capitaine du bateau soit enfin revenu de chez le coiffeur, tout le monde débarque pour la balade dans l’île avec une voiture de location. Le soleil est de retour, entrecoupé de nuages, nous commençons par aller admirer la vue de l’hôpital qui surplombe Grand Bourg, nous en profitons pour explorer discrètement l’hôpital, 3 paramédicaux que nous sommes oblige,

           

puis nous allons visiter et faire quelques emplettes à la distillerie de Bellevue.

         

Ensuite, nous allons à Capestere, sur la plage de la Feuillère,

         

puis nous déjeunons au Touloulou. L’après-midi nous allons dans le Nord de l’île puis à Vieux Fort puis St Louis où est mouillé le Club Med 2 ce qui fut pour moi l’occasion de retrouver Jean-Pierre Lemaire, un ami skipper, aux commande d’une annexe du navire.

   

        

Pour terminer la balade nous allons visiter l’Habitation Murat où l’esclavagisme a sévi. Enfin, les filles vont faire un ravitaillement pendant que nous rendons la voiture et allons faire un voyage au bateau, nous nous retrouvons dans un bar avec WIFI, avant d’aller dîner.

Mercredi 5 janvier

Le matin, nous mettons en route pour la Dominique, le ciel est chargé, le vent et la mer sont plus clément que les jours précédents. La navigation se fait au portant dans le confort accompagnée de quelques douches. Après 3h30 de navigation pour prenons un corps-mort à Portsmouth, la deuxième ville de la Dominique.

       

Charlie nous accueil avec sa barque et emmène Béatrice, Serge et Marco pour la visite de la rivière indienne pendant que je vais faire les formalités douanière.La soirée se passe au Blue Bay où nous retrouvons Nathalie, française qui vie à Portsmouth depuis de nombreuses années. Après un savoureux repas de langoustes, nous rentrons un peu pompette au bateau nous écrouler.

Jeudi 6 janvier

 

    

Après le petit-déjeuner nous débarquons et Béatrice, Serge et Marco partent visiter l’île avec une voiture de location.

         

Le soir nous allons dîner au bar Perroquet un repas préparé par Judith.

Vendredi 7 janvier

Matinée tranquille dans Portsmouth, ponctuée par la visite d’Antonio et balade de Béatrice et Serge au marché. Après déjeuner nous mettons en route et faisons route sur Marie-Galante au bon plein à plus de 7 nœuds.

       

Vers 17h nous posons notre l’ancre à l’Anse Canot pour la nuit.

Samedi 8 janvier

             

 Petit-déjeuner, puis visite aux poissons et les anciens canons au fond de l’eau. Vers 11h nous repartons pour St François où nous arrivons vers 13h30 et mouillons l’ancre dans son lagon.

        

 Après-midi shopping et ravitaillement qui fut l’occasion de croiser Anne et Patrick arrivant juste de métropole.

Dimanche 9 janvier

Le matin nous repartons pour 2h de navigation jusque Petites Terres où nous arrivons à midi. Petites Terres est une réserve naturelle où le mouillage y est interdit et toutes les bouées de corps-mort, prévues pour les bateaux de passage, sont prises. Après un tour des bateaux installés nous sommes sauvés par le départ d’un voilier et pouvons prendre sa place.

        

         

Après déjeuner nous allons rendre visite à la faune aquatique puis la faune terrienne.

Lundi 10 janvier

      

Après le petit-déjeuner nous allons à terre pour profiter du site avant que les touristes des Days Charters venant de St François arrivent. Jean-Louis, skipper d’un des bateaux transportant les touristes nous rapporte du pain, nous le retrouvons le midi pour l’apéro local. L’après-midi est consacrée à la réparation du capot avant avec les pièces détachées ramenées de métropole par Serge pendant que Béatrice et Marco vont faire coucou aux poissons.

Mardi 11 janvier

Le vent est monté d’un cran et la mer se la pète un peu, nous larguons le corps-mort en milieu de mâtiné, cap sur St François.

        

  Nous avançons bon train poussés par le vent et la mer ce qui nous fait arriver dans le lagon de St François après un peu plus d’une heure de navigation, pour déjeuner. Après-midi shopping puis nous levons l’ancre pour passer la nuit au quai d’accueil de la marina et pouvoir ainsi recevoir les amis pour l’apéro après le marché du soir.

Mercredi 12 janvier

L’horizon est sombre et le vent très fort pour le bonheur des véliplanchistes et des quitesurfeurs, nous faisons le dos rond dans le bateau dans l’attente d’une accalmie pour repartir en direction de Gosier. En début d’après-midi nous levons l’ancre pour 2 heures de navigation jusqu’à l’îlet Gosier.

        

 Petite balade dans l’îlet puis ravitaillement ponctué d’une petite baignade provoquée par une vague espiègle.

Jeudi 13 janvier

Nous sommes réveillés tôt après une nuit agitée par le roulis du bateau due à une mer pas sympa et partons très vite pour la marina de Bas du Fort et prenons notre petit-déjeuner au quai à gasoil en attendant qu’il ouvre. Une fois installés au ponton d’accueil de la marina nous louons une voiture et partons pour une journée de visite de Basse Terre.

         

Pour commencer, nous nous rendons à la cascade aux Ecrevisses, baignade puis nous nous rendons sur la côte Ouest de Basse Terre et nous arrêtons pour déjeuner à Ti Plage.

  

    

       

L’après-midi se passe au jardin botanique de Deshaies.

        

Un saut à la plage et la balade se termine par un petit ravitaillement à Destrelande avant de retourner au bateau pour la dernière nuit des Honfleurais après un dîner au restaurant.