Amitiés et partage

Le Chardonnay’s Band au rosé

Vendredi 21 janvier

Amarrés au quai d’accueil de la marina depuis la veille, le Chardonnay’s band, composé de...

      

                                          Anne,                                                                   Chantal

          

                                   Patrik                                                             et Jean-François

arrivent avec les bagages vers 9h30 et embarquent pour 8 jours de souffrances sur notre galère. Le temps est beau et la mer agitée pour le plus grand bonheur de Chantal qui nourrira les poissons avec son Mercalm. Nous naviguons au vent de travers, toutes voiles dehors à 7 ou 8 nœuds ce qui nous permet d’arriver rapidement à Marie-Galante à la grande joie des estomacs non amarinés. Vers 12h30 nous posons notre ancre à…

             

… l’Anse Canot et ses belles couleurs bleues, baignade et déjeuner.

           

   

L’après-midi est consacrée à une balade terrestre de 2h30 qui fut l’occasion pour Chantal de se faire un nouveau copain et la journée se termine avec un barbecue après la prise d’antidépresseurs.

Samedi 22 janvier

            

Nous levons l’ancre tôt afin de nous rendre à St Louis pour le petit-déjeuner avant de débarquer pour la visite de Marie-Galante avec Marcel. Pendant que les Chardonnays visitent l’île, nous naviguons jusqu’à Grand Bourg pour faire quelques courses et réceptionner les Chardonnays au terme de la visite. Vers 15h, tout le monde se retrouve dans un bar et vers 16h nous embarquons pour…

           

…aller poser notre ancre dans un lieu plus sauvage, près de la raffinerie de rhum du Père Labat, pour la nuit.

Dimanche 23 janvier

Peu avant 9h nous levons l’ancre, direction la Dominique, le temps est beau et la navigation confortable. Vers midi nous nous amarrons à une bouée de corps-mort, pendant que Martine nous confectionne des galettes de courgettes qui seront accompagnées d’une caponata.

           

             

L’après-midi, Bounty emmène les Chardonnays pour la visite de l’Indian River.

          

La journée se termine avec un beau couché de soleil.

Lundi 24 janvier

La journée est consacrée à la visite de l’Ile de la Dominique avec Nathalie comme guide.

           

Nathalie est unique. Elle connait mieux l'île qu’un Dominiquais et nous conduira pendant deux journées sur des routes et des spots avec peu ou pas de touristes.

Nous commençons par la prise de la voiture de location, réservoir vide alors nous essayons de trouver de l’essence et en trouvons à la seconde station service mais la voiture ne démarre plus. Le loueur vient nous dépanner mais nous retournons par sécurité à l’agence changer de batterie. Près de deux heures après notre départ du bateau, nous prenons enfin la route de la côte vers le sud de l’ile, soit de Portsmouth en direction de Roseau. Les routes sont difficiles heureusement que Nathalie conduit. La direction de la voiture est très dure, Nathalie a du mal à tenir le volant mais nous nous y faisons… C’est bientôt midi, nous nous arrêtons au marché pour faire quelques achats de souvenirs, puis un petit pipi dans une rhumerie très branchée installée sur le port de Roseau dans une bâtisse de pierres blanches où étaient vendus les esclaves.

         

Trop de touristes à notre goût, et préférons nous désaltérer auprès de Fruit Man, installé dans une ruelle, d’un de ses jus de fruits et légumes frais dont chacun de nous a le secret.

       

On repart vers le sud pour un déjeuner dans un lolo plus que local à la Pointe Michel (poulet, cresson, bananes légumes, lentilles). Pas un seul touriste, juste des ouvriers et quelques pêcheurs nous entourent. Mauvaise surprise au moment du départ. La voiture ne démarre plus à nouveau malgré la batterie neuve. On ouvre le capot, on essaie de trouver une indication, la police au dessus de nous sur le perron du commissariat nous observe, des ouvriers et des pêcheurs arrivent, un garagiste local également, tout le monde met le nez dans le moteur. Rien n’y fait. Finalement Jean François remarque qu’il n’y a plus de courroie d’alternateur. Nathalie rappelle le loueur de voiture qui s’engage à venir nous dépanner à nouveau et à nous remettre une nouvelle voiture. Mais il faut au moins deux heures d’attente. Nous décidons de l’attendre à la plage Champagne située à deux kilomètres de là. Un passant et sa femme nous invitent à nous y déposer dans leur petit bus très local...

            

La particularité de ce spot est une mer chaude avec de grosses bulles qui pétillent. Chantal et Nathalie s’y plongent pour expérimenter cette sensation.

        

Nous récupérons notre nouvelle voiture et remontons une superbe route tropicale de Roseau pour les chutes de Trafalgar et ses Sulphur Springs.

              

Retour à Portsmouth pour rejoindre Martine et François qui nous attendent sur le bateau pour nous rejoindre au Blue Bay et nous régaler d’un diner de langoustes Brésiliennes.

Mardi 25 janvier

9h00 Nathalie vient nous chercher et repassons chez le loueur changer encore de voiture. Direction le sud en direction de Roseau et comme la veille, nous longeons la côte Caraïbe. Nous avons un visiteur imprévu à bord. Un lézard est entré dans la voiture et ne nous quittera que quelques heures plus tard.  A Layou nous quittons la cote pour traverser l’ile et rejoindre la côte opposée.  On longe le Layou River jusqu’à Pont Cassé et pénétrons de la World Heritage Site en direction de Castle Bruce. Superbe route là encore. Arrêt pour la visite des chutes et baignoires du parc d’Emerald Pool. On essaie de déjeuner à Sinekue mais on ne trouve pas de lolo en bordure de route.

 

On décide alors de déjeuner dans le territoire des Indiens Caraïbes. Heureusement que Nathalie nous guide et conduit. Pas un seul panneau routier, pas une seule indication. 

Cette cote est plus sèche, très propre, très colorée. Les Indiens sont très beaux, comme les Dominiquais d’ailleurs.

    

Nous remontons vers le Nord jusqu’à la Pointe Baptiste, lieu unique ignoré des hordes de touristes, et fait de falaises rouges exposées aux vents.Arrêt dans un lolo plus que local chez des amis de Nathalie pour prendre un verre, puis nous retraversons le nord de l’ile par Dos d’Ane en direction de Portsmouth et y retrouvons François et Martine pour un diner à bord.

Mercredi 26 janvier

Nous repartons pour les Saintes, la navigation se fait bon train et nous sommes abondamment arrosés par une suite de grains. Peu avant d’arriver aux Saintes le beau temps est de retour et nous allons poser notre ancre dans Grande Baie à Terre de Bas.

        

Nous nous baignons avant de débarquer pour une balade jusqu’à Grande Anse avant de nous attabler chez Eugenette et ses accras sublimes dans un cadre très agréable.

       

        

La suite de la journée est consacrée à la balade et à un petit coucou aux poissons.

Jeudi 27 janvier

Le petit-déjeuner pris nous repartons pour une courte navigation au moteur jusqu’au Bourg de Terre de Haut.

         

 Le mouillage est bien rempli de bateaux dominés par Royal Klypper et ses 5 mats.

       

         

Tout le monde débarque pour la visite du Fort Napoléon pendant que Martine œuvre en cuisine. Vers 13h déjeuner à bord puis visite à terre des filles pendant que les garçons restent à bord pour la lecture et la sieste.

   

Nous commençons par aller découvrir l’hôtel restaurant « Les Petits Saints » qui surplombe la baie et est fort bien agencé.

       

Ensuite nous redescendons pour admirer les belles petites maisons et les nombreuses boutiques du bourg. En fin d’après-midi, nous réembarquons levons l’ancre et allons mouiller au Pain de Sucre pour la nuit.

Vendredi 28 janvier

   

Après les ablutions matinales Chantal, Anne et Patrick débarquent pour une petite marche jusqu’au Bourg pendant que nous y allons avec Charmeur de Vent.

        

Nous nous retrouvons tous dans le bourg pour la balade et quelques courses. Retour à bord pour le déjeuner avant de quitter les Saintes.

        

L’après-midi nous naviguons 3h30 jusqu’à Gosier où le Chardonnay’s band passe la dernière nuit à bord.

Samedi 29 janvier

En milieu de matinée nous mettons en route jusqu’à la marina de Bas du Fort le terme de la croisière.