Amitiés et partage

De St Martin à la Martinique

Jeudi 21 février 2008 

         

Après 9 jours autant technique que touristiques où Julien, l’ami d’Anne-Catherine, nous a rejoint pour passer 2 semaines à bord et après l’arrivée d’Hugo, également parmi nous pour 2 semaines, nous entamons le retour pour la Martinique.

14h55 Départ pour l’îlet Pinel, vent d’Est à Nord Est 20 nœuds mer agitée, nous sommes pressés et nous gardons le moteur avec les voiles.

17h10 Mouillage à l’îlet Pinel. Baignade et cuisine.

vendredi 22 février 2008

9h35 Départ pour St Barth, vent d’Est 20 nœuds mer agitée à forte, beau temps.

11h40 Nous arrivons sous le vent de l’île Fourche

12h35 Prise d’un corps-mort dans l’anse de Colombier au Nord Ouest de St Barth.

  

16h30 Anne-Catherine, Julien et Hugo débarquent pour une excursion à terre devant les mener à Gustavia, le port de St Barth.    

     

17h Nous larguons la bouée pour rejoindre les marcheurs à Gustavia. 

 

17h50 Mouillage à Gustavia pour retrouver les promeneurs au Select, bar branché de Gustavia.

Samedi 23 février 2008

4h30 réveil afin de pouvoir démarrer tôt pour la longue journée de navigation jusqu’à Antigua.

5h45 Départ, nous longeons la cote de St Barth vers le Sud sous grand voile un ris et moteur

6h10 Nous quittons l’abri de l’île, vent d’Est 20 à 25 nœuds mer forte, nous maudissons les prévisions clémentes des météorologues locaux.

14h20 Au vent de St Kitts, un thon vient égailler notre navigation.

17h40 Un nouveau poisson, trop costaud, casse notre ligne avant que nous aillons pu le remonter.

20h30 Mouillage dans la baie, bien protégée, de Jolly Harbour. Dîner réparateur après un apéro bien arrosé.

      

Dimanche 24 février 2008

11h20 Nous remontons l’ancre pour entrer dans Jolly Harbour afin d’y faire notre clearance d’entrée et de sortie du territoire et quelques courses.

  

    

13h35 Après 4 passages dans le bureau des douanes, 2 dans celui de l’immigration et un dans celui des autorités portuaires, le sourire et la bonhomie des fonctionnaires aidant, nous avons pu faire nos courses et enfin repartir pour English Harbour. Nous profitons d’être abrité de l’île pour déjeuner, confortablement, tout en navigant au moteur. L’île est belle et nous nous régalons.

     

  

16h20 Mouillage dans English Harbour, après la baignade et la cuisine nous allons à terre pour une balade. A notre retour nous finissons la cuisson du repas et nous retrouvons sans gaz, il va nous falloir en trouver en arrivant en Guadeloupe, en attendant nous devrons manger froid.

    

    

Lundi 25 février 2008

5h30 Réveil, petits gâteaux et jus d’orange.

6h30 Départ pour la Guadeloupe, vent d’Est Sud Est 15 nœuds mer peu agitée à agitée. Nous mettons le cap sur le grand cul de sac marin au Nord de la Guadeloupe.

13h Mouillage à l’îlet Caret, nous prenons un déjeuner mérité.

       

14h 10 Départ pour Baie Mahaut pour nous procurer une bouteille de gaz et du pain.

       15h15 Mouillage à Baie Mahaut, 9 ans que je n’y étais pas allé, que de souvenirs.

16h05 Nous repartons pour la Rivière Salée. La navigation dans le Grand Cul de Sac Marin reste un moment étonnant où la concentration est exacerbée tant elle est délicate.

      

17h45 Nous mettons l’ancre dans la Rivière Salée non loin du premier pont dans l’attente de l’ouverture des 2 ponts obstruant l’accès à Pointe à Pitre. Le lieu, bien que peuplé de moustiques, est magique. Nous sommes assurés de passer une nuit très calme dans la mangrove.

    

Mardi 26 février 2008

4H30 Réveil mouvementé, je viens de voir passer un voilier en direction du pont de l’Alliance, le temps de remonter l’ancre, nous arrivons trop tard, nous sommes bon pour faire le tour de Basse Terre pour nous rendre aux Saintes.

5h30 Nous mouillons à la sortie de la rivière Salée afin de prendre un petit déjeuner et faire la vaisselle de la veille.

7h Nous repartons vers la sortie du Grand Cul de Sac Marin.

7h45 Nous voici en mer vent arrière, cap à l’Ouest.

10h05 Nous passons entre l’îlet Kahouanne  et la pointe Nord Ouest de Basse Terre, nous mettons le cap au Sud pour longer la côte Ouest de la Guadeloupe.

14h15 Nous passons la pointe de Vieux Fort et entrons dans le canal des Saintes, vent d’Est à Nord Est 20 à 25 nœuds mer agitée.

15h25 Nous arrivons sous le vent de l’îlet Cabrit en même temps qu’un gros grain, nous affalons les voiles et allons vers le bourg des Saintes au moteur.

       

16h Nous posons l’ancre où nous pouvons tant il y a de bateaux au mouillage. Balade à terre pour la visite et les courses.

     

Mercredi 27 février 2008

8h45 Nous levons l’ancre pour la Dominique.

9h10 Nous sortons de l’archipel des Saintes, vent d’Est Nord Est 15 à 20 nœuds mer peu agitée à agitée, mer marchons à 6,5 nœuds sous grand voile un ris et foc entier.

12h Nous passons la pointe de Prince Rupper, nous roulons le foc et entrons dans la baie de Portsmouth

12h25 prise d’un corps-mort. Laurent, un speed boat, me conduit aux douanes pour la clearance d’entrée dans le territoire.

     

15h Laurent vient nous chercher pour la visite d’Indian River.

     

17h10 retour à bord, ce soir nous irons dîner à terre.

Jeudi 28 février 2008

4h50 Départ pour la Martinique, une navigation d’environ 12h nous attend. Nous longeons la côte de la Dominique vers le Sud, moteur et Grand voile.

    

9h10Après un petit déjeuner tranquille en navigant nous passons Cachacrou et entrons dans le canal de la Dominique, vent d’Est 20 nœuds mer agitée et beau temps, nous coupons le moteur et envoyons le foc. Nous apercevons la Martinique au loin.

 

12h55 Nous arrivons à l’abri de la Martinique et sommes accueillit par la pluie, de quoi rincer Charmeur de Vent tout salé. Le vent tombe et nous remettons le moteur, le déjeuner préparé par Doudou la veille au soir nous attend. Le beau temps revient.

16h45 Mouillage aux Anses d’Arlet et balade à terre pour faire quelques courses.

Vendredi 29 février 2008

12h50 Après une matinée tranquille au mouillage, agrémentée par une visite aux poissons, nous repartons pour notre dernière étape devant nous mener au Marin.

  

  

En arrivant à la pointe du Diamant, nous sommes accueillit par un vent de 30 nœuds avec des rafales à 40, la mer est agitée et nous sommes bien secoués.

16h Nous entrons dans la baie du Marin et nous dirigeons vers la pompe à gasoil.

17h25 Nous mouillons juste avant l’arrivée d’un gros grain, nous nous faisons beau pour aller dîner au Marin Mouillage.