Amitiés et partage

Fafa et Marco, le retour

Samedi 17 mai

Vers 15h Fabienne, Marco, Delphine, Freddy ainsi que les enfants Hugo et Agathe, arrivent au bateau, debout depuis 4h du matin, heure métropole, la fatigue est dépassée par la joie d’être arrivée et de retrouver un lieu quitté il y a 10 ans.
18h30 Tout le monde à table à l’exception d’Agathe, écroulée sur sa couchette, une heure plus tard, toute l’équipe est partie pour en faire de même.

Dimanche 18 mai



10h30 Après une nuit sans vent dans la marina de Bas du Fort à nourrir les moustiques et l’avitaillement au super marché nous faisons route vers Saint François en Guadeloupe. 

                                                 

Freddy à la barre nous confectionne un sillage sinueux,



Hugo s’éclate dans les embruns à l’avant du bateau 

   

et le reste de l’équipe profite du soleil alors que nous naviguons sous grand voile et moteur. Un casier à langouste pris dans l’hélice me donne l’occasion de me baigner et de jouer du couteau. 

    

14h30 Mouillage dans le lagon de Saint François, baignade et promenade à terre, à la recherche de timbres pour les devoirs de vacances, sans succès.
17h00 Retour à bord, rebaignade et préparation de l’apéro ainsi que du repas.

Lundi 19 mai

Branle-bas de combat aux aurores, décalage horaire oblige, suite au petit déjeuner, vers 8h00 avec Fafa et Delphine nous débarquons pour quelques courses.
9h30 Départ pour Petites Terres, au moteur et grand voile, nous longeons la côte cap sur la Pointe des Châteaux. Alors que tout va bien, Freddy n’est même pas malade, la pompe de refroidissement moteur est prise d’une grande tristesse et pleure abondement dans le compartiment moteur.
10h30 Nous arrivons à la Pointe des Châteaux, coupons le moteur et envoyons le foc, cap sur Petites Terres au prés serré, une grande barre nuageuse attriste le paysage.
11h30 Arrivée dans le lagon de Petites Terres sous la pluie, prise d’un corps-mort et déjeuner. 

     

  

Toute l’après midi est consacrée à la baignade et promenade parmi les iguanes, pendant ce temps je suis plongé dans le compartiment moteur pour tenter de consoler la pompe de refroidissement moteur, sans succès. Intermède avec la visite de Jean-Louis, le skipper d’un grand catamaran de day-charter occupé par des vacanciers du Club-med. La journée se termine avec une attaque en règle des yenyen ou sunflight, nous retournons nous réfugier sur Charmeur de Vent et nous consolons avec les antidépresseurs locaux à base de citrons verts et rhum. 

     


Mardi 20 mai 2008 

     

  

Journée sans navigation, consacrée à l’exploration du site, sur terre comme sous l’eau, ponctuée par un pique-nique sur Terre de Bas parmi les touristes présents pour la journée. Ce fut l’occasion de retrouver Philippe Fiston, ancien collègue skipper et occasionnellement coureur transocéanique.

Mercredi 21 mai 2008

8h30 Nous démarrons pour Marie Galante et faisons route sous voile, au grand largue. 

    

Hugo tient la barre de Charmeur de Vent de manière très honorable, relayé par son père lui-même relayé par Eliot le pilote. 
   

 


11h15 Nous mettons l’ancre à l’anse Canot pour la baignade et le déjeuner. 

  

13h00 Nous repartons au moteur pour rallier St Louis, à 20 minutes.

Jeudi 22 mai 2008 

    

Vers 8h00 nous débarquons pour la visite de Marie Galante avec Marcel notre chauffeur et guide que nous ne comprendrons que par bride tant son parlé est teinté de créole.



Le centre de Grand Bourg 

 

L’habitation Murat 

   

Capesterre 

   

Le moulin de Bezard



Gueule Grand Gouffre

12h30 Après avoir découvert Marie Galante, ses paysages magnifiques et goûté ses produits principalement à base de canne à sucre, quelque peu titubant nous nous installons chez Jacqueline pour un repas au bord de l’eau.
14h20 Repus nous mettons le cap vers les Saintes, au grand largue, la navigation est calme, sieste oblige.
18h00 Nous mouillons l’ancre dans l’anse du bourg de Terre de Haut après être entrés dans l’archipel par le Sud et débarquons pour une balade à terre où Fafa et Marco retrouve le site avec émotion tant il est chargé de souvenirs.

Vendredi 23 mai 2008

8h30 Tout le monde débarque pour une excursion au Fort Napoléon où l’histoire de l’archipel est illustrée et contée de façon très intéressante, la vue sur Les Saintes y est magnifique. 

   

Après un casse croûte dans le bourg, tout le monde prend la direction de la baie de Pompierre pour une après midi baignade, qui se terminera par une séance shopping pour les filles, baignade au bateau pour les enfants et prospection d’un restaurant par Marco pour ce soir.
19h30 l’apéro pris au bar de la Marine nous allons au restaurant où Agathe, épuisée, nous gratifie d’un engloutissage de frites tout en s’endormant dans son assiette, impressionnant.

Samedi 24 mai 2008

9h15 Départ pour l’îlet Gosier, le temps, comme toute la semaine passée, est beau, entrecoupé de rares grains et nous naviguons au vent de travers à 7 nœuds de moyenne ce qui nous permet d’arriver à l’îlet Gosier pour le déjeuner vers 12H20. Marco nous sort la bouteille de Piñacolada bien fraiche en attendant la plâtré de pâtes confectionné par Delphine et Fafa.
L’après-midi est consacrée à la baignade et la sieste sur l’îlet Gosier.