Amitiés et partage

De Carriacou à la Guadeloupe

 
Vendredi 27 février


Nous repartons vers le Nord avec une météo idéale, nous passons entre Palm Island et Union d’un seul bord

et en profitons pour traverser les hauts fonds entre Mayreau et les Tobago Cays

puis sous le vent de Canouan et terminer notre première étape à Bequia sans jamais utiliser le moteur. Nous faisons un petit ravitaillement et allons nous coucher tôt en prévision de la soirée du lendemain.


Samedi 28 février
Vers 8h départ pour St Vincent, la météo est toujours favorable et mouillons à Cumberland à 11h pour une après-midi farniente.

Au couché du soleil nous débarquons pour l’ultime soirée au Black Baron de Line et Bruno où tous les habitués sont invités à un buffet arrosé et musical.

Dimanche 1er mars



Aux aurores, après une courte nuit, nous quittons Cumberland où tout le monde semble encore dormir. Line et Bruno doivent se rendre en Martinique avec leur voilier pour le livrer à son nouveau propriétaire, ce soir, ce sera Jean-Louis qui prendra la suite du Black Baron. Pour notre part, nous faisons route sur Ste Lucie afin d’y faire un ravitaillement, la Martinique étant toujours installée dans une grève qui se durcie.

Prise du corps-mort à la Soufriere à l’heure du déjeuner et après-midi détente.

Lundi 2 mars
A peine le soleil levé, Martine déjà debout sonne le branle-bas de combat et nous mettons en route pour Castries où nous souhaitons faire le ravitaillement. Peu avant 9h nous entrons dans Castries, la pompe à essence étant fermée, nous allons au supermarché, ceux de la Martinique étant fermés par la grève. Vers 11h30 nous retournons vers le poste à gasoil avec Charmeur, peu avant d’y arriver, nous croisons la police du port qui nous désinforme en soutenant que la pompe est fermé et n’ouvrira que demain. Moins de 5 minutes plus tard nous arrivons au poste à gasoil, accueillit à bras ouverts et servit sans délai. Il semblerait qu’avec les événements en Martinique les navires battants pavillons français ne soient pas les bienvenus et ne sont plu servis à la Marina de Rodney, l’argument étant que la pompe est vide, depuis plus d’une semaine, dans une île possédant la plus grosse réserve de carburant des îles Caraïbes. En fin d’après-midi, après une navigation très agréable depuis Ste Lucie, nous mouillons au Marin et retrouvons Térésa, Yannick et Marie sur Reder Mor pour l’apéro. 

Mercredi 4 mars
Après le petit-déjeuner et les formalités de douane, départ pour le Nord. Patrick et Alain sur Norievana sont sur le départ de Ste Anne et nous nous retrouvons à la sortie du chenal du Marin pour faire route ensemble.

  

Peu avant d’arriver à St Pierre, nous avons la visite d’une famille de dauphins puis
mouillage à St Pierre vers 14h


sieste et petite promenade dans une ville frappée par la grève, la superette ouverte n’a pratiquement rien à vendre. Patrick et Alain nous retrouvent à bord de Charmeur pour l’apéro et un repas improvisé de restes.

Jeudi 5 mars
7h du matin nous secouons Norievana de la voie pour faire route sur la Dominique.

           

Un peu en avance sur eux nous longeons la côte Nord de la Martinique au moteur jusqu’à l’Anse Couleuvre et l’îlet La Perle puis faisons route ensemble vers la Dominique. La mer est belle, le vent favorable et la traversée agrémentée de grains qui nous permettent d’accélérer.


En chemin nous doublons Austral que nous retrouverons à Portsmouth au Nord de la Dominique pour l’apéro et un échange de photos.

                                          

Sous le vent de la Dominique, à nouveau visite de dauphins que nous avons le temps de filmer.

Le soir, dîner langouste à terre en compagnie de Patrick et Alain rejoints par Nathalie et sa fille Emeline qui vivent sur place.

Vendredi 6 mars
7h du matin, nous tournons autour de Norievana avec Charmeur pour les harceler afin qu’ils se joignent à nous pour nous rendre à Bas du Fort en Guadeloupe.





Après une heure à la voile, comme l’avait annoncé la météo, le vent tombe et tourne au Nord, nous obligeant à continuer au moteur. Au vent des Saintes, nous avons le plaisir de voir le saut d’une baleine puis son souffle, elle semble se diriger vers le Sud.
En début d’après-midi, nous mouillons à Bas du Fort pour les formalités d’entré en Guadeloupe et un petit ravitaillement pour les prochaines 24h et nous repartons pour le mouillage de la nuit à l’îlet Gosier, suivis par Norievana, un BBQ est prévu ce soir sur Charmeur.

Samedi 7 mars


Après une grasse matinée, nous repartons pour St François avec un vent de Nord Nord Est assez fort comme annoncé par la météo et heureusement nous sommes à l’abri de la côte Sud de Grande Terre.
Nous mouillons peu après midi dans le lagon de St François, l’après-midi est consacré au ravitaillement et sera l’occasion de croiser Chantal et Jean-François que nous retrouverons le soir dans leur appartement pour l’apéro.

Dimanche 8 mars
Levé tôt pour aller avec Patrick à la messe dans l’église St François d’Assise puis marché très sympathique dans le bourg de St François, Chantal et Jean-François doivent nous rejoindre à bord pour le repas de midi, demain ils prendront l’avion pour retourner en métropole.




Après le déjeuner, Chantal et Alain m’accompagne pour une balade digestive sur la barrière de corail. En fin d’après-midi Chantal et Jean-François, débordés, nous quittent, la soirée sera sur Norievana.

Lundi 9 mars
Beau temps mer belle, nous démarrons après le petit-déjeuner, toujours accompagnés de Norievana, cap sur Marie Galante avec le vent et la mer dans le dos.



Midi et demi nous mouillons à St Louis, le mouillage est rouleur nous allons être bercés cette nuit. Nous débarquons et redécouvrons un bourg désert et silencieux, pratiquement tous les commerces sont fermés.
19h nous allons à terre avec Patrick et Alain pour nous rendre au restaurant sur la plage où nous avions réservé pour 19h. Surprise, le restaurant est fermé et nous nous rabattons sur le seul restaurant ouvert, sans regret il est très correct et nous passons un bon moment.

Mardi 10 mars
Après une nuit à être secoués, tant le mouillage était rouleur, nous récupérons l’équipage de Norievana et allons retrouver Marcel pour une visite de Marie Galante dans son minibus. Nous commençons par un tee punch à 9h du matin pour goûter le sirop batterie puis l’hôpital de Grand Bourg pour la vue puis Grand Bourg et son marché



ensuite l’Habitation Murat,



Capesterre et sa magnifique plage, la distillerie Bellevue au grand damne de notre foie, le moulin Bezard, la fabrique de farine de manioc, la Gueule Grand Gouffre tout au Nord de l’île et enfin retour sur St Louis après un arrêt à Vieux Fort pour le plaisir des yeux.



Vers 12H30 nous rejoignons nos bords respectifs, après nous être souhaités un au revoir puis nous envoyons les voiles pour faire route vers Gosier tandis que Norievana se dirige sur la Dominique. 16h nous mouillons à Gosier en attendant le lendemain qui sera consacré à des travaux techniques à Bas du Fort.